MINDFULNESS MBSR OCEAN INDIEN. « La M.B.S.R à l’ile de la Réunion « 

LUX_1112_FEMMEMAG_248340_0

Photographe Lulu de Femme Mag.

Philippe LAOURDE
INSTRUCTEUR MINDFULNESS (M.B.S.R)
ÉDUCATEUR SPORTIF (B.E.E.S.A.N)
Contact

 

« MINDFULNESS MBSR OCEAN INDIEN »
L’A.D.M: Association nationale pour le Développement de la Pleine Conscience « Mindfulness » est représentée à l’Ile de la Réunion, par Philippe LAOURDE: Instructeur du Protocole M.B.S.R (Mindfulness) et membre actif de l’A.D.M qui est une Association Européenne Francophone qui regroupe les Professionnels de la Pleine Conscience « Mindfulness », 136 rue crimée 75019 PARIS, dont parmi les membres d’honneur figurent le fondateur du programmes M.B.S.R: Réduction du Stress Basée sur la Mindfulness, (Jon KABAT-ZINN), ainsi que les fondateurs du programmes  M.B.C.T: Thérapie Cognitive Basée sur la Mindfulness (Zindel SEGAL, Mark WILLIAMS et John TEASDALE).www.association-mindfulness.org
Avertissement de l’Association pour le développement de la Mindfulness
Certaines dérives ayant été constatées dans l’utilisation du terme MBSR ainsi que pour l’intitulé de programmes, il est important de rappeler quelques informations utiles à ce sujet pour garantir les candidats au suivi du programme MBSR des 8 semaines d’une qualité d’enseignement tant sur le fond que sur la forme.
La MBSR ou « Réduction du Stress Basée sur la Pleine Conscience » est un programme créé par le Dr Jon KABAT-ZINN, en 1979, dans le cadre de la « Clinique de réduction du stress », puis du CFM (Center for Mindfulness), de la faculté de médecine de l’Université du Massachusetts (UMASS) à Worcester (USA), qui continue de poser le cadre officiel des formations d’instructeurs, et en délivre les certificats.
Le programme a été élaboré sous la forme d’un protocole comprenant 8 séances de 2h30 et une journée en silence. Des outils développant la pleine conscience sont remis aux stagiaires pour travailler quotidiennement à la maison pendant 2 mois et au-delà, selon les recommandations de l’instructeur MBSR.
Les instructeurs MBSR avant d’être formés par les équipes enseignantes du Centre de la Pleine conscience (CFM-UMASS/medical school) ont obligatoirement suivi des retraites de pleine conscience, participé à un cycle MBSR, suivi si possible un séminaire de médecine intégrative (corps/esprit) avec le Dr Jon KABAT-ZINN. Par ailleurs, il leur est demandé d’avoir une pratique quotidienne de la méditation depuis au moins 2 ans, ainsi qu’une pratique régulière du yoga et de disposer d’un savoir-faire dans la pratique des autres disciplines comprises dans le programme. Ensuite, et ce n’est qu’ensuite, qu’ils sont formés et qualifiés par les équipes enseignantes d’UMASS au practicum et au TDI afin de les autoriser à enseigner le programme des 8 semaines en bonne et due forme. Les instructeurs MBSR sont pour la plupart des membres actifs de l’association du développement de la pleine conscience dont le site web national est : www.association-mindfulness.org/ .Vérifier que votre instructeur MBSR y figure est pour vous un gage de qualité
Définition de la Pleine Conscience (M.B.S.R):
Source de l’A.D.M: l’Association pour le Développement de la Pleine Conscience « Mindfulnes »La MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) ou « Réduction du stress basée sur la pleine conscience » est le nom donné par Jon Kabat-Zinn au programme qu’il développe à la clinique de réduction du stress du centre hospitalier du Massachusetts depuis 1979, devenue maintenant le CFM, Center for Mindfulness in Medecine, Health Care, and Society.Conçue initialement pour réduire le stress dû à la maladie, aux douleurs chroniques, aux traitements pénibles, cette méthode a contribué largement à l’amélioration de la qualité de vie de nombreux patients.  Plus de 17 000 personnes ont aujourd’hui suivi ce programme d’éducation au « prendre soin de soi ». Plus de 5000 médecins et d’innombrables professionnels du soin de par le monde s’y réfèrent dans leur travail quotidien lorsqu’ils sont aux prises avec la souffrance humaine.Initialement développés dans les hôpitaux, les programmes de réductions du stress ont élargi leurs champs d’application pour venir en aide à d’autres catégories de population (dans les prisons, en entreprise, auprès des personnes âgées, auprès des étudiants, des juristes, etc.), dans la tourmente.Les participants aux programmes MBSR sont invités à apprendre comment s’établir en soi-même, dans ses propres ressources internes, en contact avec sa capacité naturelle à tendre vers une meilleure santé, libre de toute anxiété, l’esprit paisible. Autant d’aptitudes que personne ne peut développer à leur place.Pour guider les personnes dans l’élaboration du lien avec cette sagesse interne, Jon Kabat- Zinn est allé puiser dans les pratiques méditatives ancestrales.Il a basé la MBSR sur des pratiques de méditation connue sous le nom de Mindfulness , Pleine Conscience. Pour lui, ainsi que pour bon nombre des très grands enseignants bouddhistes qu’il a rencontrés, il s’agit d’une qualité humaine fondamentale, une claire conscience de tous les instants, neutre, que l’on cultive en prêtant  une attention particulière à l’instant présent, et ce de manière aussi peu réactive, aussi peu discriminante et aussi sincère que possible. Si la pleine conscience est une qualité innée de l’esprit, elle doit être affûtée  et se cultive intentionnellement par les pratiques de méditation.Celles-ci ouvrent la voie vers une investigation douce et bienveillante de la nature de son propre esprit face à son mal-être fondamental. Invitée quotidiennement lors de l’assise méditative, la Pleine Conscience, permet de voir de plus en plus clairement les causes de la souffrance, de reconnaître la réactivité, l’attachement, les désirs qui poussent, le plus communément, à se conduire de façon irréfléchie ou sous le contrôle de nos exigences égocentrées.C’est la méditation qui permet de percevoir qu’il est possible de sortir de ces afflictions. Cette approche systématique développée dans et par la pratique méditative permet de s’extraire progressivement des conflits, des déchirements et des tiraillements de tous ordres, permettant de gagner peu à peu en liberté, en sagesse et en paix.Le programme MBSR consiste à guider, pas à pas,  les participants vers leur aptitude à progresser dans l’apprentissage de leur propre expérience méditative.L’instructeur a un rôle essentiel de transmission dans le déroulement de ces programmes. Par sa pédagogie, sa capacité d’accueil, son ouverture à ce qui est dans l’instant présent, il incarne les principes enseignés et transmis par ces traditions millénaires. Son engagement profond et sa pratique personnelle nourrissent ses enseignements.

Structure du programme MBSR et méthode :

Une session d’orientation en groupe permet de souligner l’importance de l’engagement personnel et intentionnel des participants dans le programme en leur demandant de s’engager à participer à toutes les séances, d’effectuer les pratiques quotidiennes telles qu’elles sont assignées et enfin, de participer à la journée de pleine conscience prévue en cours de programme.

Durant deux mois, les participants ( au nombre de 15 à 40 aux Etats-Unis) se regrouperont autour d’un ou deux instructeurs pour huit séances hebdomadaires de deux heures trente, la première et la dernière étant un peu plus longues.

Chaque session MBSR comprend des pratiques méditatives formelles et des pratiques informelles permettant de prendre conscience du fonctionnement en pilotage automatique, des communications interpersonnelles, des ruminations mentales, des émotions en relation avec les sensations corporelles, des habitudes et des encodages comportementaux de la vie quotidienne).

Un temps significatif est dédié aux commentaires des participants qui partagent leur expérience, soutenus par l’enseignant dans l’exploration de celle-ci. Chacun pourra ainsi être invité à cheminer vers des pistes à explorer pour mieux réguler son stress en fonction de ses propres réalités et compréhensions du moment.

Ancré dans le courant de la  médecine intégrative (corps/esprit réuni), le programme MBSR consiste en un ensemble de transmission de pratiques méditatives par la Pleine Conscience pour créer les conditions favorables à une orientation des pensées, des émotions, des agissements vers une meilleure santé physique ou mentale.

Nombre d’études descriptives longitudinales ont montré l’efficacité du programme MBSR dans la réduction de la douleur et des symptômes secondaires à la douleur. Elles ont aussi montré que le programme se révélait efficace sur les comportements de patients qui présentent un large spectre de maladies accompagnées de douleurs chroniques. L’efficacité du programme MBSR a aussi été montrée dans des études portant sur  la réduction de symptômes médicaux et psychologiques chez des patients/participants au programme qui présentent un large spectre de maladies  chroniques sans douleur secondaires. Des contrôles à long terme (actuellement sur une période de  4 ans) ont montré  que le programme en 8 semaines continue de prodiguer ses bénéfices.

Des protocoles de recherche sont actuellement à l’étude ou en cours dans les pays francophones, rejoignant en cela les pays anglo-saxons déjà bien engagés dans cette voie.

« Source de l’A.D.M:  Association pour le Développement de la Mindfulness (Pleine Conscience)« 

UNE PREMIÈRE A LA RÉUNION EN MATIÈRE DE GESTION DU STRESS

Découvrez cette méthode, qui à ce jour, a fait l’objet du plus grand nombre d’études scientifiques.

La formation à la méditation laïque de la pleine conscience MBSR a été reconnue et validée par le milieu médical, et les neurosciences dans de nombreux domaines. Il s’agit d’une activité physique simple et accessible à tous, particuliers, professionnels de santé, patients, entreprises (risques psycho-sociaux), associations…

Présente de plus en plus dans les salles de sport, soins en institut (programme d’éducation au « prendre soin de soi »), dans les écoles (stress des enseignants, régulation attentionnelle des enfants). Présente dans plus de 700 hôpitaux et cliniques à travers le monde, en Europe, et maintenant en France depuis 2005. Elle a montré son efficacité dans la gestion du stress, face à l’anxiété, aux douleurs chroniques, à l’hypertension artérielle… Face aux problèmes du quotidien, épuisement familial, professionnel, aux sentiments de doute, de perte de contrôle, d’insomnie, d’irritabilité, aux addictions (alimentation, tabac, alcool…), prise de poids.

Elle n’est ni un soin médical ni une psychothérapie, elle reste avant tout, une activité éminemment physique.

Je vous invite à découvrir le programme MBSR élaboré par le docteur Jon KABAT-ZINN et popularisé en France par de nombreux auteurs comme Christophe ANDRE (articles). Je vous permettrais d’apprendre à cultiver cette pleine conscience dans votre vie quotidienne, en partant de votre propre expérience et d’une découverte des principales méthodes de méditation en pleine conscience qui sont proposées sous une forme laïque : méditation allongée, assise, en marche, et dans l’action d’une gymnastique douce. Les exercices utilisés sont indépendants de tout engagement spirituel, et sont fortement ancrés, dans une approche rationnelle contemporaine et intégrée dans la réalité du quotidien.

Philippe LAOURDE

Contact

Siret : 497 571 919 00016